Le penalty

La loi 14 du football fait partie des lois du jeu régissant le football, maintenues par l'International Football Association Board (IFAB). La loi 14 se rapporte au coup de pied de réparation, communément appelé « penalty » (de l'anglais penalty kick).Un coup de pied de réparation pénalise, en football, l’équipe qui commet, dans sa propre surface de réparation et alors que le ballon est en jeu, l’une des dix fautes pour lesquelles un coup franc direct doit être accordé. Un but peut être marqué directement sur coup de pied de réparation, mais ce n'est pas une obligation.Un temps supplémentaire doit être accordé pour tout coup de pied de réparation devant être exécuté à la fin de chacune des périodes du temps réglementaire ou à la fin de chacune des deux périodes de la prolongation.

L'inventeur du « penalty kick » est l'Irlandais William McCrum (en), en 1890, en tant que membre de l'Association irlandaise de football de l’époque.

Questions de penalty :

-          La réussite moyenne d’un tireur oscille entre 66% et 75%, ce qui représente deux ou trois échecs sur les dix tentatives qui sont prévues par le règlement du jeu.

-          C’est quand le ballon termine sa course entre le sol et les hanches du portier que le taux de réussite est le plus faible. Lors des Coupes du monde et des Championnats d’Europe de 1998 à 2010, 71% des arrêts ont eu lieu dans cette zone. En revanche, aucun ballon n’a été arrêté sous la barre transversale pendant ces douze années de compétition. Revers de la médaille : 55% des tirs hors cadre sont des frappes au-dessus de la barre transversale.

-          Lorsque le ballon est propulsé à 110 kilomètre-heure (ce qui correspond à la vitesse d’un coup de pied puissant mais maîtrisé), il met quatre dixièmes de seconde pour franchir la ligne de but. Or, avec une prise d’appui au milieu de la cage, le gardien met sept dixièmes de seconde. Il lui faut donc choisir un côté avant le tir.

-          Selon des universitaires de Liverpool, le tir imparable existe. Le tireur doit prendre cinq à six pas d’élan, s’approcher du ballon avec un angle de 20 à 30 degrés et le propulser entre 95 et 105 kilomètre-heure. Il lui faut aussi loger la balle dans la lucarne à 50 centimètres du poteau et de la barre transversale. Il est alors impossible de l’arrêter… en théorie bien sûr.

-          L’ordre des frappes d’une séance de tirs au but est important. Une étude britannique a démontré que le tout premier joueur réussit son shoot dans 76,9% des cas. En revanche, le premier de la deuxième équipe ne marque que dans 68,4% des cas. On remarque également que lorsqu’il s’agit du penalty de la victoire, la réussite flirte avec les 80%. En revanche, quand un tireur doit impérativement marquer pour revenir à égalité et ne pas faire perdre son équipe, le pourcentage tombe à 65% ! La pression est bien l’ennemie du footballeur.

-          Des scientifiques ont montré qu’il faut se concentrer sur la position des hanches à la fin de la course d’élan pour avoir un indice sur la direction de la balle. Une autre analyse, réalisée grâce à des caméras, a conclu que le frappeur regarde toujours plus longtemps le coin visé, trois à cinq secondes, même s’il essaie de jouer des yeux pour tromper l’adversaire. Mais l’expérience de Jérôme Alonzo, ex gardien, est tout autre : « Dès que le tireur fixait le côté gauche, je plongeais à droite. Et inversement. Je conjuguais cela avec mon analyse de sa course d’élan. Cette méthode m’a plutôt réussi ».

-           Le règlement n’interdit pas le gardien de se placer ailleurs qu’au milieu du but. « Mais, en se postant au milieu, on a plus de chance d’arrêter le ballon », considère Jérôme Alonzo. Pourtant, des analyses de Hongkong ne sont pas de cet avis. Ils ont calculé qu’un simple mouvement du gardien de six à dix centimètres sur le côté pousse le tireur à viser à l’opposé. Un constat très intéressant, estime l’ancien gardien. « A ma connaissance, en France, seul Mickaël Landreau a déjà pris ce risque. Et ça a marché. Le penalty est en fait un duel dans lequel il faut tenter de dérouter l’adversaire, poursuit ’il. La psychologie et la confiance en soi sont deux éléments primordiaux. »  

A.S. MORIZES vient de remporter le trophée 5 membres 5 mois
Desire Djokam est devenu membre 5 mois
1-2
MORIZES / FRATERNELLE LANDIRAS 11 mois
MORIZES / FRATERNELLE LANDIRAS : résumé du match 11 mois
1-8
MORIZES / VILLANDRAUT PRECHAC 1 an
MORIZES / VILLANDRAUT PRECHAC : résumé du match 1 an
2-2
AILLAS AUROS U.S. / MORIZES 1 an
AILLAS AUROS U.S. / MORIZES : résumé du match 1 an
3-5
MORIZES / TOULENNE A. 1 an
MORIZES / TOULENNE A. : résumé du match 1 an
9-0
SUD GIRONDE FC / MORIZES 1 an
SUD GIRONDE FC / MORIZES : résumé du match 1 an
0-8
MORIZES / LE NIZAN U.S. 1 an
MORIZES / LE NIZAN U.S. : résumé du match 1 an
9-0
ST MEDARDAIS STADE / MORIZES A.S 1 an

Coupe Espoirs Gironde U13

1 octobre 2013 20:08 par JEAN-LUC MOLINIE

Coupe Espoirs Gironde U13
Le 1° tour de la Coupe Espoirs U13 Gironde se déroulera ce samedi 05 octobre 2013. Lire la suite

Aucun événement